fbpx

Peut-on utiliser l'auto hypnose pour dormir :

dessin autohypnose hypnose

Si je vous dis que vous expérimentez l’état de transe hypnotique et ça parfois plusieurs fois par semaines, sans jamais avoir mis un nom dessus. 

Vous lisez un livre, les pages défilent, puis soudainement il est question d’un certain Marc. Marc qui? D’où sort ce type? Vous réalisez alors que vous venez de lire une dizaine de page mais vous n’en avez aucun souvenir.

Vous sortez du boulot, êtes fatigué et rentrez chez vous comme tous les jours. Une pensée vous accroche l’esprit et vous voilà 30 minutes plus tard devant la porte du hall de votre immeuble. Soudain vous  réalisez: “Mais où est passée la dernière demi-heure?”

Trop absorbé par vos pensées, vous étiez en pilote automatique. 

Une partie de vous a permis à l’autre, celle qui s’était évadée ailleurs, de rentrer sain et sauf. Le miracle de la dissociation !

Ou encore, vous êtes là, assis, à discuter avec un ami puis vos yeux se fixent sur un point de l’environnement. Votre vision périphérique devient floue et au bout de quelque temps votre ami vous ramène à la réalité. “Tu m’écoutes? T’étais où?”. Justement vous ne savez pas trop où vous étiez mais vous avez du mal à vous arracher du point que vous fixiez, car vous y étiez si bien et votre ami si chiant.

A chaque fois que quelque chose de semblable vous arrive, vous êtes alors en transe légère. Votre activité consciente se réduit, votre cerveau semble enfin baisser les armes. Le corps emboîte le pas adoptant un fonctionnement énergétique minimal amenant une grande détente musculaire. L’ensemble s’apparente à un état de profonde relaxation qui a beaucoup en commun avec la phase d’endormissement. 

Vous savez, ce moment juste avant de vous endormir quand vous avez la capacité d’ouvrir les yeux si vous le souhaitez, mais c’est si bon que le faire demanderait un effort titanesque. Alors vous les gardez simplement fermés. Ce temps entre l’éveil et le sommeil est un état de transe naturel.

L’idée que les perceptions peuvent être manipulées par les attentes m’a immédiatement fasciné. D’autant plus que j’y voyais, à l’époque, une méthode non encore exploitée pour résoudre mes problèmes de sommeil.

En effet, il fut un temps où mon tiroir à pharmacie contenait assez de substances sédatives pour plonger un hippopotame alfa dans un lourd coma. Mais il fallait se rendre l’évidence,  cette médication n’était pas bien différente d’un uppercut balancé dans la tête, un KO en guise de sommeil. 

Non si mon esprit m’empêchait de dormir, c’était mon esprit qui devait être traité et me servir de l’auto hypnose pour dormir  était peut être une solution. 

L'expérience de l'ypnose

Réceptif ou pas telle est la question ?

J’étais tellement emballé par l’idée que l’hypnose puisse mettre fin à mes longues errances nocturnes, que je suis allé aller voir le célèbre hypnotiseur Messmer en spectacle, histoire de m’envoyer une décharge de boost. 

Soit dit au passage, le nom du célèbre hypnotiseur Québécois est emprunté à l’Autrichien Franz Mesmer, médecin au 18ème siècle, crédité d’être parmi les pionniers de l’hypnose.

Selon l’Encyclopaedia Britannica, Mesmer croyait qu’il avait le don du « magnétisme animal », un fluide qu’il pouvait transférer à d’autres pour les guérir. Aujourd’hui, bien sûr, le transfert des fluides naturels d’un thérapeute à son patient lui vaudrait révocation. 

Quoiqu’il en soit, les tests de réceptivité que Messmer pratiquait chaque soir sur son audience afin de sélectionner les meilleurs candidats, c’est-à-dire ceux les plus enclin à répondre aux suggestions du prestidigitateur une fois sur scène, n’eurent aucun effet sur moi. 

Alors l’hypnose n’est peut être pas faite pour moi ? En réalité, j’apprendrai plus tard, que si une suggestion ne marche pas pour vous, cela prouve simplement que l’hypnotiseur ou la suggestion hypnotique ne peut vous manipuler contre votre gré. En l’occurrence, je n’ai pas prouvé que je n’étais pas hypnotisable, simplement que je redoutais de perdre le contrôle de mon corps et de me retrouver à faire le con sur scène.  

Passer la déception de ma première confrontation avec l’hypnose, je décidais néanmoins d’aller consulter un praticien hypnothérapeute. 

Vos jambes sont lourdes, vos paupières se ferment, vous ressentez une profonde relaxation. Après quelques minutes de suggestion plutôt agréables, voilà que mon thérapeute m’annonce que je suis maintenant en état de transe. « Non pas du tout ! » c’est ce que j’aurai répondu si ma trop grande courtoisie n’y avait pas fait obstacle. 

Il a ensuite poursuivi en me suggérant que pendant qu’il comptait de 1 à 10 je m’imagine gravir un escalier. Frénétiquement, j’essaya de visualiser cet escalier, je voulais tellement que ça fonctionne, et à peine avait-il dit « un » que je senti mon pied se poser sur la première marche de l’escalier. « Bingo ». 

Savoir que c’était possible était le but premier de cette séance d’hypnose. Car à 100 euros la consultation, sachant qu’entre 5 et 10 étaient nécessaires selon lui, la perspective financière désastreuse qui m’attendait aurait suffi à définitivement anéantir mon sommeil. 

Auto hypnose pour dormir

De l’hypnose à l’autohypnose.

Je dois vous le dire tout de suite, l’hypnose thérapeutique et à fortiori l’auto hypnose, n’ont rien de spectaculaire. Pour la plupart d’entre nous, la vision de l’hypnose que nous avons est biaisée par les shows télévisés, qui poussent les sujets à se faire volontairement humilier sur scène devant une foule hilare. 

Comme ensorcelées certaines personnes semblent se laisser suggérer qu’ils sont maintenant des poules et continuent à picorer des graines invisibles sur la scène jusqu’à qu’une injonction de l’hypnotiseur, les plongent à nouveau dans un sommeil brutal. Au risque de vous décevoir, et même si ça aurait pu être fabuleux pour nous autres insomniaques, vous n’obtiendrez pas un tel résultat en vous ordonnant simplement de dormir. 

auto hypnose illustration

 

Mais tout comme pour  moi, se servir de l’auto hypnose pour dormir peut faire beaucoup pour votre sommeil. En réalité, comme tout ce qui marche la technique nécessite un travail, parfois de longue haleine, mais qui fini par porter ses fruits.

Pour moi, les difficultés que je traversais du couché jusqu’à l’heure fatidique du réveil, étaient nées de mauvaises habitudes débutées quand j’avais 10 ans. Je me tenais en effet délibérément éveillé pour arracher quelques heures supplémentaires à la journée, la nuit représentant pour moi un temps mort qui me séparait de la nouvelle excitation de la journée à venir.

Malheureusement, cette habitude m’a poursuivi involontairement durant ma scolarité puis lorsque j’ai commencé à travailler, c’est des heures de sommeil que j’ai fini par avoir envie d’arracher à mes journées

il y a une application pour tout

Les applications d’auto hypnose pour dormir rapidement.

Une simple recherche : « Hypnose du sommeil » sur l’App Store renvoie une quarantaine de propositions. Toutes font des déclarations assez audacieuse : « guérir les troubles du sommeil en deux semaines »,  « retrouver un sommeil réparateur facilement », ou encore « rentrer en sommeil profond grâce à l’auto hypnose ».

J’ai finalement opté pour celle dont les dires étaient les plus crédibles. La société derrière l’application déclarait que son hypnose était « lue par un hypnothérapeute clinique certifié et un instructeur d’hypnothérapie ». Cela sonnait mieux que la plupart.

Premier jour d’expérience.

J’ai commencé mon expérience un dimanche soir car c’est généralement la nuit où j’ai du mal à bien dormir, voir à avoir des insomnies, l’euphorie du weekend passé et l’angoisse de la semaine à venir se mêlant. 

L’hypnose proposée, durait une vingtaine de minutes. Une voix douce de femme m’invitait à plusieurs reprises à « lâcher prise » tout en tendant puis détendant chaque partie de mon corps l’une après l’autre, de mes pieds à mon front.

Je ne me souviens pas à quel point j’étais dans l’hypnose avant de m’endormir mais j’ai réalisé le lendemain, en me réveillant que j’étais tombé dans les bras de Morphée avant même la fin de la séance. Je me suis donc endormi rapidement et me suis réveillé assez frais lundi matin. Preuve que la qualité du sommeil avait été bonne. Le premier jour a été un franc succès !

Les jours suivants, des résultats mitigés.

A ma grande déception, les jours suivants n’ont pas tous été d’un grand succès. Certains soirs, j’ai eu du mal à me concentrer et je me suis retrouvé à attendre avec impatience la fin de l’hypnose pour pouvoir enfin m’endormir. D’autres soirs, au contraire, je m’endormais de nouveau avant la fin de la séance. 

Avec une analyse à postériori, je me suis rendu compte que l’efficacité ou non de cette auto-thérapie était corrélée avec mon état de stress précédent la séance. Néanmoins, encouragé par les résultats, je décidais de pousser l’expérience plus loin. 

This is the heading

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit dolor

Apprendre l’auto hypnose.

Notre réalité n’a rien d’objectif. C’est ce sur quoi on décide de se focaliser qui devient une croyance et qui fini par devenir notre réalité. « Je n’y arriverai pas », « je suis comme ça, je ne changerai pas », « je n’atteindrai jamais mon but », « je ne peux pas dormir sans somnifères  ». Autant de pensées négatives que notre subconscient enregistre. 

Ce sur quoi vous vous focalisez devient une croyance, ce que vous croyez devient une habitude, votre réalité est composée de vos habitudes. 

Ce schéma propre à chacun, peut néanmoins être contrôlé et modifié, c’est là que l’autohypnose rentre en scène. 

Etre sous hypnose, c’est créer un pont entre votre conscient et votre inconscient. Une fois ce pont bâti, il est alors possible de vaincre des phobies, ou de corriger des mauvaises habitudes, en outre, de modifier certaines croyances bien établies. « Je ne suis pas capable de dormir » pouvant se transformer en « j’aime aller au lit pour enfin me reposer ». Que vous y croyez consciemment ou non, votre inconscient, lui, est capable de l’entendre et de faire de ce message une réalité, si toutefois l’état hypnotique est atteint. 

Construire ce pont, c’est ce à quoi je me suis adonné durant un bon moment avant de trouver la clé.

Auto hypnose pour dormir

Une pratique en deux étapes.

Même si les mécanismes de l’hypnose font encore débat, presque tout le monde sur le terrain convient que la pratique de l’hypnose comporte deux étapes généralement appelées, « induction » et « suggestion ».

Pendant l’induction, il s’agit de se relaxer. Cela peut passer par des exercices de respiration profonde et de relaxation musculaire. Puis, dans un second temps, de focaliser son attention assez longtemps pour s’arracher à la réalité ambiante. Cette étape peut durer de quelques secondes à 10 minutes.

Une fois cette première étape validée, nous pouvons commencer la phase de « suggestion ». 

Celle-ci consiste à modifier les comportements et les émotions inutiles à travers des phrases, voir des scénarios hypnotiques. Le type de suggestions utilisées dépend de chacun. Reste plus qu’à en expérimenter le plus grand nombre. Tout est question de patience et de volonté.

le changement c'est maintenant

L’auto-induction et autosuggestions pour s’endormir rapidement qui ont marché pour moi.

Pour se relaxer avant l’induction.

Commencez le processus d’hypnose en imaginant que vous vous tenez sous la douche ou plutôt dans une cuve et fermez les yeux.

L’eau s’écoule et rempli progressivement cette cuve. Au fur et à mesure que l’eau atteint une zone de votre corps, sentez cette zone se réchauffer et se détendre. Laissez le niveau de l’eau s’attarder sur une zone aussi longtemps que nécessaire pour sentir la tension disparaître.

Si vous sentez des pensées extérieures envahir votre esprit, revenez au niveau de l’eau et à la zone du corps correspondante. Faites l’exercice en scannant ainsi votre corps des pieds aux épaules.

Induction de focalisation visuelle.

Installez-vous confortablement et choisissez un point sur lequel vous concentrer. Cela peut être le feu d’une cheminée, la flamme d’une bougie, ou simplement un point précis de votre environnement. Je vous conseille néanmoins vivement d’utiliser une bougie et d’éteindre les lumières.

Tout en fixant la danse de la flamme, commencez à respirez plus profondément en mettant l’accent sur le temps d’expiration. Après un moment, commencez à distinguer les sons qui vous parviennent. Puis focalisez vous sur un son à la fois. Prenez le temps de ressentir comme vous êtes bien. Quand vous vous sentez prêt, commencez la phase de suggestion. 

Suggestion à la plage.

Prenez une lente et profonde inspiration puis fermez les yeux. Visualisez un escalier. Au bout de cet escalier se trouve une porte. Derrière cette porte se trouve une belle plage déserte. Gravissez mentalement les marches une à une pour vous rendre sur cette plage. Prenez le temps de ressentir la chaleur du soleil sur votre peau, enfouissez vos pieds dans le sable fin. 

Puis inscrivez mentalement votre souhait dans le sable. Tout en visualisant l’inscription dans le sable, récitez mentalement cette phrase en l’étirant pour qu’elle dure tout le temps de l’expiration. 

Certaines pensées peuvent surgir, ne cherchez pas à les chasser mais revenez visuellement et en dialogue intérieur à la phrase que vous continuez à contempler et à entendre.

Chaque soir refaites l’exercice, vous serez étonné de voir la facilité avec laquelle vous vous replongez facilement dans cet état de détente. Chaque soir peut également être l’occasion de rajouter des éléments au décor que vous vous êtes construit derrière cette porte au bout des marches. 

L’auto hypnose a été surnommée « la nouvelle pleine conscience » et est considérée par beaucoup comme la prochaine étape de la gestion du bien-être. Au lieu de vider votre esprit, il s’agit de le développer. 

En ce qui me concerne et de part ma nature angoissée, il m’a fallu un certain temps pour maîtriser les techniques d’auto hypnose pour dormir mais aujourd’hui je possède une arme à disposition, une arme quasi infaillible qui me protège de l’angoisse de l’insomnie. Je ne suis plus abandonné à mon triste sort dans le silence des nuits pensantes qu’étaient les miennes. L’heure du coucher est maintenant un moment de plaisir.  

 

Si vous avez aimé cet article, nous vous invitons à nous suivre sur Facebook !

 

Cet article a 5 commentaires

    1. Hi Brian!
      Thank you very much for your nice comment!
      Have a nice day !
      Regards,
      Anne & William

  1. thank so considerably for your website it assists a lot.

    1. Hi James!
      Thank you so much for your feedback on this article!
      We do our best to bring relevant information on our subjects.
      We are pleased to help!
      Have a nice day!
      Anne & William

  2. I take pleasure in, lead to I found just what I was
    looking for. You’ve ended my four day long hunt! God Bless you man. Have a nice
    day. Bye

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier